Are you local fluent ?

26/11/2020 – Gabrielle –  8min

A l’idée d’une expatriation en Russie ou aux Emirats Arabe unie, on imagine bien qu’un effort d’adaptation va être nécessaire. Mais, quid lorsqu’il s’agit de pays plus proches comme la Belgique ou le Royaume Uni ou tout simplement d’une autre région ? Pour un Espagnol, s’installer en Amérique du Sud est ce une simple formalité ? 

Ainsi réussir son intégration ne se résume pas à une simple maîtrise de la langue du pays d’accueil et de quelques mots du patois local. Il faut aussi découvrir la partie immergée de l’iceberg et comprendre la culture, les valeurs et les traditions de son lieu de vie. Dans ce contexte, une formation interculturelle ou d’intégration locale  est sans aucun doute la clé d’une intégration réussie.

L’accompagnement interculturel : quels avantages pour le nouvel arrivant ?

1. S’adapter à son nouveau lieu de vie

C’est celui qui dit qui est comme me le rappelle avec innocence mes enfants ! En effet, la première étape pour s’intégrer sur un nouveau lieu de vie  consiste déjà à mieux comprendre sa propre culture. Être conscient de sa propre identité, de ses biais, permet de mettre en perspective ses valeurs avec celles de son territoire d’accueil. 

Etape numéro 1 donc : comprendre que mes valeurs ne sont pas universelles et que mon fonctionnement n’est pas le seul valable. Cela semble simple, mais c’est loin d’être évident.

Grâce à cette sensibilisation, l’expatrié prend confiance en lui et se sent immédiatement plus à l’aise dans son nouveau pays, mais également sur son lieu de travail. Il est aussi essentiel que l’ensemble de la famille puisse recevoir cette formation. L’inadaptation de la famille à son nouveau lieu de vie est une raison récurrente dans l’échec des mobilité internationales ou nationales.

Lorsque l’entreprise décide de s’enrichir de talents internationaux, le premier réflexe est de se focaliser sur la préparation du contrat de travail et du package et moins sur l’accompagnement. Le conjoint connaît souvent de réelles difficultés, notamment lorsqu’il y a des enfants dans les valises : pédiatre, école, autant de stress pour le conjoint ! que cela soit au travail ou dans la vie personnelle, chaque mobilité apporte son lot d’adaptation : vivre à Paris n’est pas la même chose que de s’installer à Berlin et les anglo-saxons ne fonctionnent pas de la même façon que les Français (et les Bretons sont différents des Niçois…). N’oublions jamais que le salarié est plongé dans son travail mais que les membres de la famille que l’accompagne sont plus exposés aux difficultés de l’expatriation.

2. Être performant au travail

Pour être performant au travail, le salarié doit se conformer aux us et coutumes de sa région d’accueil. Les différences culturelles concernent souvent des sujets clefs dans le travail quotidien comme le rapport à l’autorité, le rapport aux temps ou encore la gestion des conflits.

Dans certains pays, comme au Mexique, on ne dit jamais non. alors évidemment cela a des bons côtés mais quand vous vous retrouvez dans une situation où votre client veut asseoir son rôle de chef, la situation peut devenir plus complexe à gérer : vous faire attendre plusieurs heures  avant un rendez-vous ou proposer un créneau de réunion le vendredi soir à 20h c’est parfois déstabilisant ! 

Dans d’autres pays, comme ceux de culture germanique, respecter les horaires ou le temps de parole qui vous est dédié est une règle d’éducation. Se concentrer sur l’essentiel et rester uniquement sur le plan professionnel est primordial. En revanche, dans les pays ou les régions de culture méditerranéenne, comme en Grèce ou en Italie, il est important de prendre le temps de mieux connaître sur un plan personnel au travers d’une conversation informelle son interlocuteur : cette façon de procéder est même essentielle lors d’une négociation même si cela retarde le déroulé de la réunion.

3. Comprendre, gérer son équipe et ses nouvelles connaissances

L’intérêt d’une formation interculturelle ? Mieux comprendre ses équipes et ses nouvelles connaissances locales afin d’adapter son mode de management et sa façon de vivre aux spécificités locales.

Il faut donc faire preuve d’humilité ce qui, avouons-le, n’est pas toujours le point fort des Français. Nous devons donc faire preuve d’une grande préparation lorsque nous avons la chance de vivre et/ou travailler avec d’autres cultures. En schématisant, les français ont des difficultés à comprendre que c’est à eux de s’adapter à la culture locale et non le contraire. Évidemment, nous resterons fiers de nos différences mais l’exception français doit pouvoir se faire valoir tout en douceur ! 

Prendre le temps d’écouter, de poser des questions et de comprendre la position de chacun, est, en effet, primordial. En Asie, par exemple, il est normal de ne pas exprimer son désaccord ouvertement, ce qui peut être très déstabilisant pour un Français, qui a tendance à dire ouvertement et en public ce qu’il pense.

En Inde mais aussi dans certaines îles du pacifique, il est courant de s’absenter pour des fêtes religieuses sans en informer ses supérieurs. Une situation impensable en France ! Et pourtant, une simple connaissance de la place de la religion dans l’ensemble de la société ou dans la culture de son salarié  permet d’éviter pas mal de conflits inutiles et d’incompréhension.

Au travers de la plateforme de Switch Up, vos équipes pourront bénéficier d’un accompagnement basé sur la perception personnelle de votre salarié et/ou de sa famille. Dans un accompagnement interculturel, nos Ambassadeurs s’attacheront d’abord à comprendre l’identité culturelle de chaque personne, qui est souvent diverse. En partant de cette expérience personnelle, ils  analyseront en quoi les valeurs de la nouvelle culture seront des points d’appui, ou des obstacles pour le nouvel arrivant. Enfin, chacun construira son plan d’action pour mieux s’adapter dans son nouveau lieu de vie ou son nouvel environnement interculturel..

Cet article a été écrit par Gabrielle.R , experte en marque employeur et fondatrice de Switch Up.

Vous souhaitez proposer un accompagnement sur-mesure à vos salariés en mobilité ? contactez-nous !

L'article vous a plu ? Partagez-le !

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Share on print
Share on email
back to top